moi

Qui est cette petite fille sur ces photos ? Je la scrute, de l'interroge, j'écoute mon corps, je secoue ma mémoire, je bouscule mes souvenirs... Rien ou si peu me vient... Et pourtant c'est moi.

La personne à laquelle j'adresse ce regard pas très franc du collier (ou charmeur, je ne me souviens plus mais Oedipe ne devait pas être très loin) sur la photo en N&B est mon père. Le bandeau sur ma tête appartient certainement à ma mère, qui se cache derrière l'objectif. Vous ai-je déjà parlé de sa folie douce pour les photos et de ses 70 albums photo ? Chaque année, depuis 35 ans, à chaque événement, non événement, les mêmes photos, les mêmes poses, les mêmes sourires figés (oui, parce que vous n'imaginiez tout de même pas que chez nous les photos étaient spontanées ?!), les mêmes arrêts sur image. Elle est tellement plus belle la vie en images, sans risque de bande son ni de personnages qui se mettraient à s'exprimer.  Bonheur parfait et parfaitement factice.

La photo en couleur me parle plus. Cet appartement fut mon refuge pendant plusieurs années. Un matin, alors que je devais avoir 5 ans, une dame âgée nettoyait sa voiture à l'aide d'une balayette. Intriguée par ce mini balai, je me suis approchée vers cette dame pour engager la conversation, conversation qui s'est très vite transformée en amitié entre une femme de 60 ans sans enfant et une petite fille sans "vraie" maman. Sur la photo, je suis chez elle. Chez elle chez qui je dansais en tutu, je lisais des histoires pour enfant, j'écoutais de la musique en chantant, je partageais ma passion des coccinelles. Chez elle chez qui je vivais pleinement ma vie de petite fille. La vie d'une petite fille de 5 ans, qui ne doit se soucier que de grandir. Et de rien d'autre. Ni du mal-être de sa mère, ni de sa soeur infernale (certes un ange blond mais un ange monstrueux... je t'aime quand même ma petite soeur mais c'est mieux depuis que tu es grande ;-), ni du couple de ses parents.

Ce matin en me plongeant dans mes archives photo pour répondre à l'invitation de Fred et de Bri Bri, et en redécouvrant cette photo couleur, j'ai souri. J'ai souri parce qu'un des seuls souvenirs que j'ai de qui était vraiment la petite fille sur ces photos se résume à sa coquetterie. Et si vous regardez de près cette photo, vous pourrez y découvrir des bagues presqu'à chaque doigt, des bracelets et un collier. patte_def_griseEn peignoir, ça le fait, non ?