En ce moment, je les enfile et je marche. Attendant que les jours passent pour sortir de cette léthargie, me réjouir vraiment, partager avec ceux que j'aime, en parler avec vous. Raconter tout ce qui traverse ma tête, mon corps, mon coeur et mon couple.

Mais pour l'instant, je me contente de marcher dans les rues de Paris. Et de rester silencieuse. Ce que je vis comme une tromperie donc mal. C'est pas qu'il se passe rien mais c'est que la sagesse commande de se taire, de faire comme si de rien n'était. Tu parles, Charles. C'est tout sauf ça.

Alors, j'arpente les rues de Paris pour faire passer le temps. Compter les jours de passés. Compter les jours qui restent. Je suis absente de vos chez vous virtuels, je suis transparente "ici". C'est étrange. ça ne me ressemble pas.

Mais c'est pour mieux revenir, hein, d'acc ?

**********

PS : a special thanks to Bribri pour son cadeau du Mexique !

Le_Chat