ANGE_DEMON_bis

Tagguée par Alice je m'éxécute. C'est toujours mieux que de vous balancer mes états d'âme que soulève tous les ans le 15 mars chez moi. Trois cent soixante cinq jours de plus en une seule journée ça fait beaucoup à porter surtout quand on se rapproche dangereusement de la trentquarantaine.

5 situations dans lesquelles mon coeur de maman explose de bonheur :
1#
Quand ta petite main dans la mienne tu bois ton biberon de l'autre avec ton air détaché alors que je sais bien que le biberon d'une seule main, c'est lourd !

2# Quand avec le petit air coquin de celle qui sait qu'elle va faire plaisir -ou pas- tu acceptes de répondre à ma question "comment je m'appelle moi ?" par "Mamamamamamamama..." et que tes yeux sourient de me faire tant plaisir.

3# Quand le matin, même s'il n'est que 7h30, tu te nous réveilles en gazouillant.

4# Quand tes yeux me cherchent et me trouvent et que j'y lis de la sérénité et du réconfort.

5# Quand je t'observe du coin de l'oeil et que, concentrée, tu t'appliques à tourner les pages d'un livre, jouer, découvrir un nouveau truc sans te soucier de savoir si j'existe encore.

6# Quand à l'heure du bain, je te tiens debout sur le matelas à langer et que longuement nous nous regardons dans le miroir, toi toute nue, et moi te couvrant de bisous. Quoi, il n'en faut que 5 ?! Bon OK. Faites comme si j'avais rien dit.

5 situations dans lesquelles je serais prête à rendre ma panoplie de Maman :
1#
Quand fatiguée, épuisée, j'ai besoin de m'allonger, voire même de dormir, mais que toi tu chouines parce que la parc ne te convient pas, parce que la tétine ne te convient pas, parce que seuls les endroits interdits t'attirent, parce qu'il faut que tous les jouets soient par terre, etc.

2# Quand je te dis "non" et que les yeux plantés dans les miens tu avances quand même ta petite main, lentement mais sûrement, vers l'interdiction.

3# Quand tu es malade. Oui je sais tu n'y peux rien et vraiment dans ce cas-là tu ne joues pas au démon. Mais quand tu es malade, je suis malade aussi que tout aille de travers.

4# Quand je te couche pour la 2ème fois de la journée et que pour la 2ème fois de la journée tu gazouilles puis pleures -forcément- au bout d'un moment parce que tu as décidé que "non aujourd'hui n'était pas une journée pour faire la sieste".

5# Quand je me dis que ce que je fais n'est pas suffisant, juste, adapté, est trop routinier, pas assez cool... alors oui dans ces cas-là, même si toi tu n'y peux rien, j'avoue que je me dis que le métier de maman est un bien trop dur métier pour qui veut le faire bien et n'a pas de référence.

Allez, le soleil brille. Bientôt le printemps. Je m'en vais fêter mon 39ème avec un verre de Champomy.Le_Chat