FEMME

Une double otite.
Une perte de doudou.
Une double fête.
Une crise nerf de la Grande à gérer seule avec la Petite effrayée.
Quatre jours sans Arthur Miller.
Un livre. Facile.
Un livre. Moins facile
Deux films, froids, masculins, puissants, sur ce monde impitoyable de la politique.
Des rendez-vous dans les écoles du coin pour savoir où sera le mieux Ma Grande.
Des dents qui poussent.
Un rituel du soir modifié (fini le biberon dans la chambre le soir !) pour le plus grand bonheur des parents.
Et toujours : des couches, des tétines, des biberons, des pleurs, des disputes, des câlins, des négociations, des compromis, des caresses, de la patience.
La vie passe. Les muses de l'inspiraion aussi. Alors je mets deux jolies photos pour faire illusion. 
Toujours pas de pièces de théâtre, ni de concerts, ni même de WE en amoureux.
Mon père a fêté ses 70 ans. J'ai appelé. Avant même que je lui souhaite un bon anniversaire, il me disait "merci". Pilotage automatique quand tu nous tiens.
J'ai la tête avec plein de petits tourments.
Mais j'ai une jolie vie. Merci la vie.
L'année prochaine, j'inaugure -a priori- un nouveau régime. Non, pas celui qui me permettrait de ne plus avoir à rentrer le ventre quand je me regarde dans le miroir mais celui d'auto-entrepreneur. Celui qui me permettra de me regarder dans le miroir avec fierté quand même. Allez hop, je plonge dans le monde de l'indépendance. Qui l'eut crû ? Patate crue.

Il parait que c'est bientôt Noël. Vous confirmez ?Le_Chat