Le temps file (oui ça fait plus d'un an que j'ai cette photo de l'anniversaire des 2 ans de Margaux - qui en a donc 3 depuis 4 mois) et ce matin plus que les autres jours.

Ce matin, ma dernière, ma petite, ma seconde, ma cadette a refusé son bib et a demandé un bol de corn flakes.

Voilà.

Plus de 1460 matins à préparer un, puis deux puis à nouveau un, biberon. D'abord il y a eu le lait en poudre avec ses dosettes puis le lait entier, plus pratique. Mais toujours un biberon à faire chauffer avec, au début, toute l'attention concentrée sur la juste dose d'eau à verser dans le chauffe-biberon puis, avec le temps, la lassitude force de l'habitude, la dose d'eau au pifomètre. Et la tétine à laver avec le goupillon spécial tétine. Et c'est ce matin que j'ai peut-être lavé ma dernière tétine de biberon.

Et c'est ce soir, en lui donnant son bain, que ses jambes ont attiré mon attention. Des poils !

Et ma grande, se déshabillant pour prendre son bain, qui me récite l'alphabet, avale deux lettres, écoute attentivement ma litanie alphabétique "a...ijkLmn.....uvwXyz", et la restitue intégralement illico presto. 

Et ma grande qui écrit son prénom, celui de sa soeur, de son père et le mien et notre nom. Ma grande qui grandit si vite. Qui bientôt saura écrire sans recopier un modèle et volera vers sa liberté.

Je voulais ce soir laisser une trace dans mon chez moi virtuel - qui peut-être un jour sera exploré par elles - pour qu'elles sachent à quel point j'ai été attentive à tout ce qui les fait. Même si sur le moment je ne félicite pas forcément assez, même si je n'encourage peut-être pas assez, même si toutes mes maladresses et mes impatiences. 

ps : rien à voir, mais il faut lire Siri Hustvedt. Pas tout, mais au moins Tout ce que j'aimais et Un été sans les hommes.

ps2 : rien à voir mais pour information quand même : je suis allée chez Maniatis et ai payé 111 euros une coupe. J'ai beaucoup de cheveux certes mais c'est quand même beaucoup beaucoup trop cher. La prochaine fois je me renseignerai sur le prix avant de rentrer chez un coiffeur.Le_Chat