4ansbis

J'ai vu ma petite danser avec un garçon, comme au bal de nos grands-parents, face-à-face, un bras à la taille, une main dans sa main.

J'ai vu ma petite fêter ses 4 ans.

J'ai vu ma grande me mettre à la porte de sa classe, le matin, impatiente de se retrouver "entre copines".

J'ai vu mon corps s'assouplir grâce à mes efforts.

J'ai vu une relation tant professionnelle qu'amicale m'échapper.

J'ai vu mon père rire, assez relax, aux facéties d'une de ses petites-filles (j'en ai donc déduit qu'il avait compris qu'il avait des petites-filles et que cette situation pouvait être agréable).

J'ai vu mon appart encore une fois sans dessus dessous qui se prépare à être repeint.

J'ai vu ma petite grande.

J'ai vu mon meilleur ami, parrain de ma petite, faire bien à sa façon. Toujours présent quand il faut, 4 ans après.

J'ai vu une grosse faute d'orthographe dans une publicité d'un produit cosmétique de luxe et ça m'a fait rire.

J'ai entendu le souffle de ma petite endormie, malade le jour de son anniversaire.

J'ai vu revenir mes insomnies.

Fin d'année scolaire. Dire au revoir aux maîtresses. Savoir que l'année prochaine forcément sera différente.

Préssentir l'émotion de ma grande (moyenne) qui va dire au revoir à ses copains/copines qui partent au CP, certain même qui quitte Paris.
Préssentir son émotion à l'idée de ne plus revoir sa maîtresse qui quitte l'école.
Vouloir l'aider et l'accompagner et m'en sentir incapable, tant je déteste la fin de toute chose.

Le Chat(et puis j'ai aussi vu une nouvelle souris chez moi mais ça c'est une autre histoire qui pour le coup suscite chez moi la profonde envie d'en connaître la fin rapidement.)