Le Sud.

Après des années à tenter de l'oublier, je le retrouve avec volupté.
Et avec lui, mes racines.
Et cette chaleur que je ne supporte nulle part ailleurs.

Comment se sont passées mes vacances ?
Bien avec ses hauts et ses bas.
Les pépettes ont chacune était malade.
Parfaite égalité.
Ma peau a bruni.
Mes cheveux m'ont servi de terrain d'expériences.
J'ai réussi à réduire de plus de 50 % ma consommation de chocolat.
(Hip hip hip.... hourra)
En une nuit, la méditerranée a perdu 10 degrés.
(Arthur Miller en a perdu 20 en rentrant sur Paris dimanche)
Les 15 jours à 3 générations se sont finalement réduits à 5
et j'en remercie Dieu.
5 c'est largement suffisant.
J'ai vécu avec 3 maillots, une robe, une jupe, un tee-shirt.
Et mes tongs.
N'en déplaise à je ne sais plus quelle hit-girl qui
disait ne pas supporter le bruit des tongs.
Moi je trouve que c'est comme le chant des cigales,
ça sent les vacances.
Les vraies. Dans le Sud.

Holidays, part 1.