Voilà, les vacances de la Toussaint touchent à leur fin... et j'ai survécu ! Premières vacances scolaires avec mes deux pépettes, à jongler entre leur bonheur (cinéma, activité, repos à la maison, voir leur cousine, etc.) et mon travail et ma patience. Entre temps libre avec maman et centre de loisirs donc.

C'est bien beau de pouvoir garder deux pépettes avec soi mais concrètement quand elles sont là, la vie tourne au ralenti pour moi. Attention, non pas que leur rythme soit au ralenti mais le mien le devient. Aller faire des courses par exemple avec les deux est quasi-mission impossible. A moins bien sûr d'être en mesure de déployer des kilos tonnes de patience et de prendre le risque d'avoir à faire face à une crise d'entêtement de ma petite dernière (je croyais qu'à partir de 3 ans cela s'arrangerait, ben non...) qui 1/ refuserait obstinément de quitter le rayon des chocolats 2/ essaierait tous les manteaux 3/ voudrait acheter tous les jouets à portée de ses 10 doigts, la combinaison des 3 étant toujours possible.

Alors comme la solution envisagée sur la photo n'est définitevement pas possible, ben j'apprécie que les supermarchés Monop pensent à tout ! Parce qu'en plus, je peux effectuer des achats aussi variés que 1/ 14 tablettes de chocolat (pour tenir la semaine) 2/ 2 tee-shirt orange pour fêter Halloween 3/ un cadeau surprise pour l'anniversaire de leur cousine. Et ça me soulage grandement de voir tout ceci arriver à la maison, livré par un charmant livreur, sans avoir eu à perdre 3 heures pour 3 achats (et quelques autres bricoles bien sûr).

Sur ce, ce matin, elles sont au centre de loisirs et je m'en vais faire mes courses tranquillement.

Non je n'aurai pas l'indélicatesse de vous souhaiter un bon we, car j'imagine que pour certains et certaines la Toussaint peut être synonyme de chagrin, alors je vous dirai simplement "take care de vos vivants".

PS : Pas de panique, j'aime mes filles.

Le Chat